Une introduction aux quatre meilleurs moyens d’augmenter les revenus des créateurs de contenus

dans

Cet article fait partie d’un cycle de quatre articles que nous consacrons aux quatre meilleurs moyens d’augmenter les revenus des créateurs de contenus.

Nous vivons dans l’ère de la production de contenus digitaux. Ils sont publiés sur de multiples sites, que l’on peut classer ainsi :

  • Les sites d’info : les versions digitales des titres de presse traditionnels et les “pure players”, comme Mediapart ou Les Jours, qui ont été créés directement en ligne.
  • Les blogs : alors que certains blogs n’existent que pour le plaisir d’écrire et de partager, d’autres, dont Mashable et Perez Hilton, sont devenus des marques de référence dans le domaine du contenu digital.
  • Les plateformes de diffusion audio (musique et podcasts).
  • Les plateformes de diffusion vidéo - inutile de rappeler combien Netflix et Youtube remodèlent et redéfinissent la culture de masse.

Certains producteurs de contenus se concentrent sur un type de format (Brut ne fait que de la vidéo) alors que d’autres en proposent plusieurs : sur Buzzfeed ou Le HuffPost, on trouve aussi bien des vidéos ou de l’audio que du contenu éditorial. Le succès de tous ces sites dépend aussi bien de la qualité de leur contenu que de leur capacité à générer des revenus réguliers.

Comme le taux de clic sur les bannières publicitaires traditionnelles est en déclin, pour rester rentables, ces sites doivent impérativement trouver de nouvelles sources de monétisation. Encore faut-il identifier les plus adéquates pour chaque site et pour chaque type de contenu.

Nous avons examiné le paysage médiatique actuel et identifié quatre grandes sources de revenus dont peuvent bénéficier les créateurs de contenus. Les voici.

1. Les revenus publicitaires

Le fait de publier du contenu riche et de compter un nombre important de visiteurs incitera les marques à louer des espaces publicitaires sur vos sites.

Si votre blog porte sur le vin français et qu’il attire de nombreux visiteurs, vous donnerez envie à des vignerons de Bourgogne ou de Bordeaux de louer les espaces que vous réservez à la publicité pour faire la promotion de leur production.

Ces espaces publicitaires génèrent des revenus que l’on qualifie de revenus passifs. Ce sont des revenus générés par un système automatisé mis en place sur votre plateforme.

Vous devez simplement définir les formats publicitaires proposés sur votre site : vous pouvez, par exemple, proposer une mise en avant d’une marque sur l’une de vos slides si vous possédez un carrousel de type « A la Une » sur votre page d’accueil, leur proposer un habillage de cette page en entier, ou des formats plus novateurs.


2. L'élargissement de l'audience

Les journaux, les magazines et les blogs, certes différents dans leur façon d’aborder les types de contenus à produire, ont un point commun essentiel : ils créent tous du contenu original.

Pour rentabiliser votre contenu, il vous est nécessaire de le rendre visible et de sensibiliser vos audiences à sa valeur ajoutée.

La syndication de contenus est une option intéressante : elle vous permet de diffuser votre contenu payant sur d’autres sites médias.

Vous pouvez aussi revendre certains de vos contenus directement à d’autres médias, capables de les proposer à des audiences bien ciblées.

Quelle que soit la solution que vous choisirez, vous devez, à tous les niveaux, créer une collaboration pertinente avec les personnes, plateformes et entreprises amenées à commercialiser votre contenu.


3. La vente de produits

Les sites ayant des audiences loyales peuvent diversifier leur offre. Au-delà de la vente de contenus, ils peuvent vendre des produits et faire de la “génération de leads”.

Toutefois, développer de telles offres nécessite une connaissance approfondie de vos audiences, de leurs besoins finaux, de leurs centres d’intérêts et finalement des produits sur lesquels ils seraient prêts à investir.

Buzzfeed, par exemple, capitalise sur le succès de ses fameuses listes pour présenter des produits (par exemple : “7 produits de beauté qui méritent toute la hype qu'ils reçoivent”). Si ses lecteurs, en cliquant sur les liens présentés dans l’article, les achètent, Buzzfeed touchera une commission.

À souligner : ces produits ne sont vendus que grâce à un contenu qui les met en valeur et souligne leur importance ; un contenu qui relève directement de l’intérêt d’un type d’audience ciblé par Buzzfeed

4. La vente d’expertise

Votre expertise est précieuse : vous pouvez la commercialiser. Vous pouvez organiser des événements, animer des workshops et partager vos connaissances avec vos audiences. Cela vous permettra non seulement de générer des revenus, mais aussi de créer des partenariats et développer des relations durables avec votre public.



Monétiser votre contenu est à votre portée. Commencez par vous assurer que votre contenu répond bien aux besoins de vos audiences et à leurs centres d’intérêts. Déterminez ensuite les prix des espaces publicitaires ou du contenu que vous serez menés à vendre. Pour finir, identifiez les différents types de partenaires avec lesquels vous aimeriez collaborer.

Si vous souhaitez en savoir plus,

cliquez sur les liens ci-dessous, et lisez les articles portant sur les quatre meilleurs moyens d’augmenter les revenus des créateurs de contenus.

1. Les revenus publicitaires
2. L'élargissement de l'audience
3. La vente de produits
4. La vente d’expertise

Marie Nakhle

Marie est responsable de la gestion des partenariats et du marketing en ligne du Bookwitty Partner Network. Elle crée et optimise les stratégies de développement des réseaux sociaux et des partenariats du réseau. Malgré son emploi du temps chargé, elle atteint toujours son quota d’un livre lu par semaine.